Catherine Missionnier a atterri à La Source

La classe de CM1 a lu avec plaisir « Extraterrestre appelle CM1 » de Catherine Missonnier. La base de cet ouvrage a été prétexte à quelques productions dont nous avons plaisir à vous dévoiler les meilleures.

Il était une fois une jolie fille nommée Atoum qui vivait sur Noire (sa planète).
Elle ne vivait qu’avec sa famille.
Mais Atoum voulait sortir de sa planète et voulait aller sur la planète Terre. Une planète où il n’y avait que des animaux et des humains. Et malheureusement, elle était trop polluée.
C’était son rêve d’aller sur la planète Terre. Mais ses parents disaient : « Non, tu n’iras pas là-bas ! »
Ses parents l’enfermèrent dans sa chambre pour être sûr qu’elle n’irait pas sur la planète Terre.
Mais ses parents avaient oublié qu’il y avait des fenêtres. Alors elle fit sa valise, balança sa valise par la fenêtre ; elle sortit à son tour et referma la fenêtre derrière elle.
Atoum se rendit au garage pour prendre la soucoupe de son père et elle commença à rouler peu à peu et « hop », envolée.
Mais, il y avait un petit problème : elle ne savait pas où aller. Alors, elle retourna dans sa chambre et prit sa carte, retourna dans la soucoupe et s’envola.
 
 

Kodabukas Alyssa

 
« Bonjour tout le monde. Je m’appelle Darc Vador. Je suis un extraterrestre de la planète Bulquin et j’ai atterri sur une planète. Elle est toute bleue et il y a du vert dessus…
« Aïe ! Ouh ! Ça fait mal ! Pouvez- vous me dire qui sont ces créatures ? Elles sont vraiment très étranges ! »
Au secours ! un estraterrestre !
Ne bougez pas, j’appelle la police !
Ce monsieur appelle la police.
Allo, la police ? Ici John Arcebeul. Un extraterrestre envahit la ville ! Il est tout vert avec une armure noire et un sabre bleu . »
Le policier lui a raccroché au nez puisqu’il ne croyait pas à son histoire.
Stop, calmez-vous !!! ai-je crié. Où suis-je ?
Sur la terre. Une planète agréable. dit un marchand de fumier.
La quoi ?
La Terre . Vous me comprenez. Terre !

T- e - r - r - e , dit une femme.
Soudain, un homme au tee-shirt blanc me dit :
« Je peux te renvoyer sur ta planète. »
Il a réparé mon vaisseau et je suis de nouveau sur Bulquin avec ma famille et mes amis.
Je retournerai sur la Terre…
 
Picquette Charles

 
Bonjour, je m’appelle Kadaboul et je suis un extraterrestre. Je suis chauve, j’ai tout le temps de la bave sur la bouche. J’ai huit bras et cinq pieds. J’adore la magie et les chewing-gums en boule. Voilà pourquoi je m’appelle Kadaboul. Ma planète s’appelle la planète Kadabra. Ma planète est « bizarre » pour les étrangers. Ma planète est en forme de baguette magique. Il y a des volcans et tout le monde peut faire de la magie ; même les nouveau-nés.
Nous sommes nombreux sur notre planète. Les seuls que je connais sont ma sœur Kadajolie, mon ami Kadabrute, ma maîtresse Kadaenseigne et enfin mes parents Kadapa et Kadaman
 
Mayo Kaba

 
Je m’appelle Stevin. Ça fait dix ans que j’ai dix ans, et je suis né sur la planète Spectose.
Sur ma planète, tous les prénoms commencent par des « s » : Stoquille, Satou,Stoquinou etc…
Je suis né dans un laboratoire. Dimanchino 10 Septembita, c’est la date précise de ma naissance.
Je suis petit, comme tout le monde d’ailleurs. J’ai de longs cheveux, contrairement aux filles qui ont les cheveux courts. Des fois, elles en ont pas du tout. Je suis gentil mais je défends ma peau. 
Et pour les autres écolions, je suis le « roi ». Tout le monde m’aime bien. Et c’est moi qui lance les modes. Je suis le premier de la classe ; enfin, le second. La première, c’est ma chérie. Elle est sublime ! Je l’aime, quoi !
 
Chloé Diop
 
Bonjour,
Je m’appelle George. Je vis dans une planète qui est jaune avec un anneau jaune.
Mes parents sont morts depuis deux ans, et je suis tout seul dans une planète très sale.
 Je n’ai aucune maison dans cette planète. Je ne mange jamais. Je n’ai pas d’eau.
Il y a des volcans sur la planète. Il y a du feu dans les volcans.
La planète tourne toutes les cinq minutes. Moi j’en tremble de peur . Toutes les cinq minutes, j’ai peur.
J’ai envie de m’enfuir de cette planète, mais je suis obligé de rester sur cette planète. Je suis malheureux que mes parents soient morts.
Mesk-Alaïl Yacine